Référencement naturel, bio et sans gluten

19 avril 2018
4:25

Laissez vos commentaires

référencement-naturel-bandeaux-blog

Cet article sur le référencement naturel, a pour but d’en expliquer les grandes lignes. Le sujet a été simplifié et vulgarisé pour pouvoir être compris même par les plus novices. Le référencement ainsi que Google sont bien plus complexes que cela. Merci de ne pas tenir rigueur des “à peu près” et de garder à l’esprit que ceci n’est qu’une première approche du sujet.

Qu’est-ce que le référencement ?

Comme vous pouvez le lire un peu partout sur internet le référencement c’est le fait d’être visible sur le web et notamment sur google.

Lorsque que vous saisissez un mot dans la barre de recherche, google va regarder dans toutes ses données les sites correspondants à ce mot et les faire apparaître sur votre page de résultats.

page de recherche google article L'Effet Libre - référencement naturel

 

Derrière cette recherche qui peut vous paraître badine, sachez qu’il s’y cache tout un système très complexe. Les mots que vous tapez dans la barre de recherche sont des « mots clés ». Les sites, qui apparaissent suite à votre recherche, sont RÉFÉRENCÉS sur ces mots clés. C’est-à-dire qu’ils ont fait savoir à google que le contenu de leur site correspondait à cette thématique. Sur votre page de résultats il y a deux grandes sortes  de d’annonce, celles dites payantes et celles dites naturelles.

Rentrons un peu dans le détail.

Quel rôle ont les mots clés

Les mots clés, sont les termes et expressions (expression = ensemble de mots) sur lesquels vous allez vous positionner.

C’est-à-dire ??

Pour pouvoir faire comprendre à google (qui est un robot) de quoi vous parlez, il va falloir communiquer dans sa langue. Pour cela, vous allez réfléchir à des « mots clés » que vous pourrez lui renseigner pour lui faire comprendre le/les sujet(s) de votre site.

Cependant, les mots clés ne se choisissent pas sur un coup de tête. Il faut que vous preniez le temps de réfléchir à votre stratégie et de définir ces mots de manière très sérieuse. C’est ce qu’on appelle se positionner sur un mot clé.

Pour cela vous devez prendre en compte :

– Votre sujet :

Vous devez être cohérent, sans quoi google s’en rendra compte et sa punition est terrible.

– Votre cible :

(cible = personnes dont vous souhaitez attirer l’attention)

En effet, être référencé sur google, veut dire apparaître dans une page de résultat et donc correspondre à une recherche. Il y a forcément quelqu’un qui a tapé cette recherche. Cette personne n’a peut être pas le même langage que vous.

Exemple : Quand je tape « pschitt toilette » dans ma barre de recherche, google m’oriente vers « diffuseur d’odeur WC ». Pourquoi ?? Ce n’est pas de la magie ! La personne qui vend des diffuseurs d’odeurs a pris le temps de se renseigner sur sa cible, de juger par lui-même le haut niveau de vocabulaire de celle-ci et de s’adapter. Il a donc dit à google, « pschitt toilette » est également un des sujets de mon site.

READ  Le site One Page

– Vos concurrents :

Même si c’est malheureux à dire, certains mots sont comme qui dirait, déjà perdus d’avance. Si vous voulez vous positionner sur des mots très prisés et généraux vous risquez de faire choux blanc, car les grosses firmes se sont déjà positionnées dessus à coup de millier d’euros. Il faut donc se montrer rusé et vraiment réfléchir à des mots clés qui vous sont propres !

Travailler son référencement

Maintenant que l’on comprend mieux le principe de “mots clés” et de positionnement, voyons pourquoi et comment commencer une action de référencement.

Pourquoi ?

Comme vu dans l’article “Pourquoi les réseaux sociaux pour votre entreprise ?” des clients potentiels se trouvent sur internet. Certains vérifient juste les informations, l’adresse du magasin, regardent un peu les produits avant de se déplacer, d’autres sont pro web et commandent carrément en ligne sans même sortir de chez eux. Dans les deux cas, c’est le fait d’être présent et vu sur internet qui fait la différence.

Nous ne vous referons pas une démonstration de chiffre, DU MONDE, il y en a tout plein sur internet, qu’importe le support, l’âge, le sujet. Ces personnes peuvent être soit votre clientèle, soit la clientèle de vos concurrents. A vous de voir.

C’est pour cela qu’il est important de travailler son référencement et d’optimiser sa visibilité

(visibilité = le fait d’être vu par sa clientèle).

Si vous doutez encore, nous vous invitons à lire ceci ->> « Internet ça sert à rien ! »

Comment ?

Il y a deux grandes façons de travailler son référencement. Le référencement payant et le référencement naturel.

Effectivement, en communication et de manière générale, ce n’est jamais tout blanc ou tout noir.

Une bonne communication c’est souvent un maillage de solutions ! Donc pour répondre à une question qu’on nous pose vraiment souvent : Non,  il n’y a pas une solution mieux que l’autre, les deux sont importantes pour la viabilité de votre projet. Elles sont complémentaires et ont chacune leur bénéfice (et leur coût).

Le référencement payant

On appelle référencement payant le fait de payer pour apparaître sur un mot clé. Cette pratique est très efficace surtout en période de développement ou de promotion.

Pour cela google met à disposition les Adwords. Les Adwords sont des mots clés payants.

En définissant bien votre stratégie, votre objectif et votre budget, vous pouvez miser sur des mots clés et payer pour être référencé.

Pour cela, google défini une mise pour chaque mot clé. Le prix est différent pour chaque mot clé et correspond au prix d’un clic. Si un Adwords coûte 0,30€, vous payerez 0,30€ à chaque fois que votre annonce apparaît sur ce mot clé et qu’un client clique sur votre lien.

Bonne nouvelle, vous ne payez QUE si votre annonce est vu. Mauvaise nouvelle, certains mots peuvent coûter très très cher.

Heureusement vous définissez vous-même la somme maximale que vous souhaitez dépenser pour chaque Adwords, la durée et même le prix journalier maximum que vous acceptez.

READ  "Internet ça sert à rien !"

Ce n’est pas un gouffre financier. Maiiis…. cela peut l’être si vous ne faites pas attention.

Vous vous rappelez quand on vous disait que certains mots étaient « peine perdue » ?

Voici le pourquoi du comment.

Les mots généraux comme « chocolat » ou « camping » sont déjà pris d’assaut depuis longtemps par les plus grands groupes qui ont les moyens de mettre de coquettes sommes dans leur communication. Financièrement vous ne tiendrez jamais la distance. Surtout que le rusé google adapte ses prix en fonction de la popularité du mot clé. A 300€ le clic, vos économies peuvent s’évaporer en quelques heures.

Voici également la logique des Adwords. Lorsque plusieurs personnes veulent être référencées sur le même mots clé, il est possible de faire des « enchères ». En gros, c’est celui qui payera le plus qui apparaîtra en premier. Donc ! Pour des mots comme « chocolat » et « camping », vous allez jouer le jeu à 300€/ par clic, les grands groupes mettront 700€/ par clic. Conclusion de cette triste histoire, les grands groupes resteront en première page et vous, vous dilapiderez vos économies en apparaissant en 15éme page des résultats google.

Pour éviter cela, définissez des mots clés et expressions vraiment propre à vous.

Le référencement naturel

Le référencement naturel lui, ne vous coûte rien. Le principe est de respecter les exigences de google et de renseigner un maximum d’informations dans la structure même de vos supports et de leurs contenus.

C’est une pratique qui demande du temps, de la rigueur et une bonne stratégie de communication. Mais une fois en place, le référencement naturel vous permet d’être reconnu comme contenu de qualité par Google. Ainsi, il vous fera apparaître dans les résultats des recherches sans que vous ayez à payer.

Quatre grands points sont à retenir pour le référencement naturel :

– La cohérence :

Google aime la cohérence. Vous devez donc définir votre stratégie avec : un mot clé principal et un ensemble de mots clés secondaires.

Ces mots clés ne seront pas pris au sérieux par Google s’ils n’apparaissent pas un minimum dans votre contenu.

ex : Si vous choisissez le mot clé « pâté » et qu’à aucun moment vous utilisez ce mot dans vos textes, Google va penser que vous vous moquez de lui et ne vous référencera pas.

– La rigueur :

Chaque support numérique est constitué de code. Ce code est lu par google grâce à des balises.

Pour un bon référencement naturel, vous devez donc renseigner toutes les balises que google s’attend à voir remplies et respecter les normes de mises en page.

Pour cela vous devez bien nommer chaque élément comme, les photos, les vidéos, les logos, les documents etc.

Vous pouvez également utiliser des plugins SEO qui aident à renseigner toutes les informations que Google veut.

READ  L’importance d’une charte graphique

Vous devez avoir des contenus crédibles et ordonnés, des pages contenants au moins 300 mots, bien indiquer l’arborescence du site et des titres, ne pas avoir de pages vides.

Plus Google a d’informations, plus il est content. Cette étape se fait de préférence au moment de la création de votre site

– L’animation :

Google apprécie les sites vivants. Il privilégiera les sites avec du contenu récent, car il estimera qu’ils sont bien tenus à jour par une personne qui les entretient. Google déteste par-dessus tous les « sites morts ». C’est-à-dire les sites qui n’ont pas changé depuis plusieurs années, dont certaines informations et liens ne sont même plus d’actualités. Il ne référencera pas les sites qu’il estime être laissés à l’abandon.

La popularité :

Google se fit aux internautes. Un site qui reçoit beaucoup de visiteurs chaque jour sera considéré comme un site qui plaît. Pour Google, un site qui plaît, c’est un site de qualité. Il favorisera donc les sites populaires dans les résultats de recherche.

Pour améliorer sa popularité, rien de tel que du contenu, des réseaux sociaux, des actions de mailing et surtout, faire parler de vous !

Un duo complémentaire :

Nous avons vu le référencement payant. Efficace, rapide, mais coûteux. Sa force est de vous permettre d’être vu par toutes les personnes qui recherchent un sujet en rapport avec votre activité. Son point faible est d’être coûteux chaque mois, à chaque action. Sans compter le risque de faire choux blanc si la stratégie choisie n’est pas la bonne.

Nous avons également vu le référencement naturel. Propre, de qualité, mais long. Sa force est de vous faire gagner en visibilité de manière durable et gratuite. Il demande un peu d’entretien et une communication propre, mais c’est vraiment une pratique de qualité. Son point faible, c’est le temps que prend cette technique à apporter des résultats.

Le plus saint et efficace est de coupler les deux pratiques de référencement.

Vous devez avoir un site propre, bien rédigé, bien renseigner pour que google ne vous voit pas comme le vilain petit canard du web. Vous devez en même temps, faire des campagnes Adwords (référencement payant). Comme nous l’avons vu cela signifie vous positionner sur certains mots clés pertinents. Cela vous permettra d’être au plus près de la première page de résultat google pendant la période où vous travailler votre référencement naturel. En cumulant la visibilité du référencement payant et la propreté du référencement naturel, Google vous placera rapidement en site de qualité. Vous n’aurez donc plus la nécessité d’investir un gros budget dans des campagnes Adwords chaque mois, car vous n’en serez pas dépendant. Par contre, vous pourrez booster votre visibilité pour les moments clés de votre projet (évènement, promotion, nouvel arrivage etc.).

Vous optimisez ainsi votre budget et pérennisez votre entreprise.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *