50 astuces pour rendre votre entreprise plus écoresponsable

16 avril 2020

Écoresponsable : Il est difficile de passer à côté de cette question, à notre époque !
Que puis-je faire pour ma planète ?

À titre personnel, beaucoup de petits gestes existent, et mis bout à bout, ils feront la différence. Pour cela, vous pouvez vous aider de différents projets tels que l’application écoresponsable “Ocean’s Zéro” pour apprendre à réduire vos déchets, et bien d’autres.

Mais en tant que professionnels, que pouvons-nous faire ?
Et bien, c’est très simple, de petits gestes aussi. Nous avons notre propre opinion, notre propre volonté ! Ce que nous faisons et ce que nous communiquons chaque jour, compte !

Voici une courte liste non-exhaustive de ce que vous pouvez mettre en place en tant qu’employé, en tant que patron, et surtout, en tant qu’équipe de travail, pour agir chaque jour.

Partie 1 : Les petits gestes que nous pouvons tous faire pour être plus écoresponsable

image-page-entreprises-éco-responsables-50-astuce-2

Avec votre ordinateur :

  • Désabonnez-vous des newsletters qui ne vous apportent rien.
    (N’abandonnez pas déjà votre démarche écoresponsable, on vous donne un coup de main ! Vous pouvez vous aider d’outil comme Cleaner fox pour arriver à bout de cette tâche, qui peut vite être longue et décourageante.)
  • Triez votre boîte mails régulièrement et ne gardez que les messages importants.
    (l’astuce c’est de créer des dossiers par projet ou client, et de les trier au fur et à mesure. Je reçois un mail important, je le range dans le bon dossier. Je reçois un mail sans importance, je le supprime. Si vous prenez l’habitude de faire le propre à la fin de chaque journée de travail, cette tâche ne sera plus une corvée, mais une bonne habitude écoresponsable).
  • Utilisez le Cc que si c’est vraiment nécessaire.
  • Utilisez des moteurs de recherche écolos
    J’installe Lilo !
    J’installe Ecosia !
  • Débranchez votre ordinateur portable quand il est chargé.
  • Paramétrez votre système de mise en veille après 5 min d’inactivité : idéal pour aller prendre un café ou filer en réunion, et le soir… On n’oublie pas d’éteindre !
  • Entretenez et prenez soin de votre matériel. Ainsi, vous le ferez durer le plus longtemps possible. N’achetez du nouveau matériel que si vous en avez réellement besoin. Si vous avez un service informatique, n’hésitez pas à faire appel à eux pour prendre soin de votre matériel !
  • Réparez ou triez votre matériel usagé. Il existe des solutions telles qu’Écosystèm et Backmarket qui récupère du vieux matériel, puis le restaure pour leur donner une seconde vie.

Avec votre téléphone :

  • Éteignez votre téléphone régulièrement pour ne pas user la batterie (le soir, avant de vous coucher, c’est pas mal).
  • Ne laissez pas le chargeur sur la prise quand il ne sert pas.
  • Désinstallez toutes les applications qui ne vous servent pas pour éviter les notifications inutiles.
  • Sur les réseaux sociaux, désabonnez-vous de tous les comptes qui ne vous inspirent pas réellement ou ne vous apportent rien.
  • Éteignez le wifi et la 4G quand vous ne vous en servez pas.

Avec le papier

10 litres d’eau pour produire une feuille de papier : préservons cette ressource !

  • N’imprimez que les documents qui le nécessitent vraiment.
    Actuellement, les mails et autres documents de travail, sont faciles d’accès sur mobile, tablette et ordinateur.
    Est-ce que la confirmation de Simone pour la réunion du 4 avril est vraiment nécessaire d’être sur papier libre ? Je ne pense pas 🙂
  • Pensez à faire des impressions recto verso ou utilisez le verso d’anciens documents qui ne sont plus utiles pour l’usage interne (si vraiment vous avez besoin de faire des impressions).
  • Écrivez dans une couleur plus claire : en variante de gris. Vous économiserez de l’encre à l’impression.

Avec la poubelle :

Jusqu’à 1000 ans : c’est la durée de vie d’une bouteille en plastique. En moyenne, on considère que 89 milliards de bouteilles d’eau sont vendues chaque année à travers le monde, avec, rien qu’aux États-Unis, 6 600 bouteilles consommées par seconde.

4 500 mètres : c’est la profondeur jusqu’à laquelle des chercheurs ont retrouvés des déchets plastiques jetés en mer.

  • Proposez de mettre en place un système de tri des déchets si cela n’est pas déjà fait. Soyez pédagogue ! Une petite pancarte au-dessus de la poubelle aidera vos collègues moins habitués, à ne pas faire d’erreur. Ils apprendront ainsi les bons gestes et le concept de écoresponsable ! (cela pourrait leur donner des idées en rentrant chez eux.)
  • Soyez à l’initiative d’un compost pour les restes alimentaires (si vous avez de la place). Il y a de plus en plus de “composteurs de ville” ou de “jardins partagés” dans lesquels vous pourrez ensuite le reverser !
    Si vous travaillez dans une zone industrielle, pourquoi ne pas proposer aux entreprises qui sont dans votre bâtiment de mettre cela en place, ensemble.

Avec la machine à café :

  • Stoppez les gobelets en plastique à usage unique ! Prenez une tasse pour aller boire un café avec les collèges ou un verre d’eau.
    Si aucun endroit n’est prévu pour stocker la vaisselle, emporte votre ecocup dans votre sac le matin (léger,incassable, écoresponsable et facile à rincer après un café)
  • Pensez aux dosettes 100% compostables ! Par exemple Terramoka propose une gamme 100% recyclable et compatible avec les machines les plus connues.
  • Renseignez-vous sur la possibilité de trier les capsules, si toutefois, vous n’avez pas votre mot à dire sur le choix des dosettes et de la machine utilisées. Nespresso offre par exemple des sacs de recyclage pour ses capsules et à mis en place des points de récupération un peu partout. Regardez si le coiffeur ou le magasin du coin ne font pas parti de ces relais.

“ 20 milliards, c’est le nombre de capsules individuelles de café utilisées chaque année dans le monde. De quoi faire 14 fois le tour de la terre ! “

Avec les petites fournitures :

  • Utilisez de préférence des crayons en papier et non des stylos à bille (dont le niveau de vie est assez court).
  • Investissez dans un beau stylo ou un bon critérium de qualité pour n’utiliser que des recharges d’encre ou de mines.
    Certains stylos sont réalisés en matériaux recyclables ou recyclés. À toi de faire tes recherches pour trouver chaussure à ton pied.
  • Optez pour un kit de crayons de couleur pour limiter l’usage des surligneurs. Un article d’échos verts détaille un peu plus les différentes alternatives pour les petites fournitures. Pour une utilisation éco-responsable des fournitures, il est important de traquer le gaspillage et de mettre fin aux commandes inutiles : Michel a-t-il besoin de 9 stylos et 4 cahiers tous les jours ? 😉

Partie 2 : Les petits projets qu’on peut faire ensemble pour une entreprise plus écoresponsable

image-page-entreprise-écoresponsable-50-astuce-3

Avec le thermostat

Chauffage, un degré en moins = 7% d’économie sur la facture énergétique

  • Votre entreprise peut investir dans une solution plus éco-responsable pour réguler la température de ses locaux.

Selon l’ADEME, la température idéale dans une salle de travail est aux alentours de 20°C !

  • Passez à un fournisseur d’énergies renouvelables, c’est très simple et cela permet à moindre frais de soutenir les énergies vertes ! Sachez que certains fournisseurs sont parfois moins chers que des fournisseurs classiques !

Avec les déplacements

  • Limitez vos déplacements, en favorisant les réunions en visioconférence.
  • Favorisez le télétravail ! C’est également une bonne solution écoresponsable pour éviter aux salariés de se déplacer quotidiennement.
  • Optez pour les transports en commun, le covoiturage ou le vélo pour vos déplacements.
  • Penchez-vous sur des solutions de partage de voiture comme driiveme.com
    Si un de vos collègues ou vous-même, avez besoin ponctuellement d’un véhicule ou au contraire, que vous ne vous servez pas de vos véhicules toute la journée, cela est une bonne alternative.
  • Penchez-vous vers des véhicules les plus durables possibles, si votre entreprise a vraiment besoin de véhicules (en prenant tous les paramètres en compte sur du long terme).

Avec le matériel

  • Pensez durable lors de vos futurs investissements ! Le simple achat d’un ordinateur pour un nouveau post peut être fait d’une façon plus écoresponsable.
    Pour cela, vous devez prendre en compte des paramètres sur le long terme (pourquoi ne pas vous orienter vers des marques comme celles des ordinateurs au label « Energy Star »).
    Un article d’Animafac développe le sujet « LIMITER L’IMPACT ÉCOLOGIQUE DU NUMÉRIQUE – COMMENT S’ÉQUIPER PLUS RESPONSABLE ? »
  • Optez pour des ampoules basses consommation.
  • Réparez plutôt que jeter. Un ventilateur un peu fatigué, un volet électrique qui coince, faites intervenir un réparateur. Cela vous coûtera peut-être un peu plus cher à l’année (et encore…) mais cela fait une grande différence de ne pas produire constamment !

Avec la gestion des documents

  • Investissez dans une imprimante laser pour ne plus consommer d’encre.
  • Si vous gardez votre bonne vieille imprimante à encre, optez pour le recyclage des cartouches.
  • Stockez uniquement les papiers les plus importants (L’exposé de Jean-Claude de 1998 n’est peut-être pas une nécessité absolue pour votre entreprise).
  • Recyclez les papiers, documents et emballages qui ne vous servent plus.

Avec la cantine

  • Orientez-vous vers des cantines locales et des produits de saisons.
  • Remplacez la vaisselle jetable par du durable.
  • Remplacez les serviettes en papier par des serviettes en tissus lavables en machine.
  • Supprimez les produits à usage unique comme les touillettes à café jetables et les produits en sachet unique (sel, poivre, sucre).
  • Mettez en place un composteur.
  • Évitez la livraison quotidienne au bureau dans 3 restos différents !
    > Si vous avez une cuisine sur place, prenez une vraie pause ! Profitez-en pour faire du team-building : achetez de bons produits, et à tour de rôle ou par équipe, cuisinez de bons plats pour vos collègues !
    > Si ce n’est pas possible sur place, cuisinez à la maison et prenez des tup’ !
    > Sinon, au lieu de vous faire livrer dans des boîtes sur-emballées par un restaurateur qui est à 2 pas de l’entreprise, allez-y directement, et mangez sur place ! Cela vous fait une sortie, vous prenez l’air et avez une vraie pause.

En bref, évitez la surconsommation au moment de la pause méridienne.

Avec les événements professionnels

Un événement est un moment unique et permet à chacun de repartir avec des souvenirs, une expérience qui résonne longtemps ! Fort moyen de communication, il permet de rassembler, de partager et d’apprendre ensemble !

Du choix du lieu à la décoration de l’espace – de la sélection du traiteur au moyen de transport des convives – des cadeaux offerts à la communication – en passant par les activités proposées, bref ! L’organisation d’événements implique des ressources humaines et matérielles qui ont un impact direct sur notre écosystème !

  • Vous pouvez faire le choix de travailler avec des agences engagées, qui pourront vous guider vers des choix écoresponsables, comme SOA par exemple, notre partenaire !
    Ils sauront mettre en place des solutions qui limitent grandement la production de déchets lors de vos événements, et prioriseront les entreprises locales. Ainsi, vous rencontrerez le fleuriste, le traiteur ou l’électricien de votre quartier. Et eux, se rappelleront de vous.

Avec les goodies professionnels

  • Le goodies, le bon vieux gadget qu’on récupère à la fin de la journée parce qu’on adore recevoir des cadeaux ! Ce n’est pas vraiment utile, mais c’est gratuit, alors c’est super !
    Super ? Pas exactement…
    Les gens ont pris l’habitude de ce genre de petits cadeaux. Cela est même devenue une “norme” quand la technologie est devenue à la mode. Mais honnêtement, nous n’avons pas suffisamment eu de stylos pimpés, de tapis de souris et porte-clé-lampe… ?

    Pensez à des produits vraiment utiles :
    Votre but est que votre prospect ou partenaire pense à vous régulièrement et de façon positive !
    Quoi de mieux que de l’accompagner dans son quotidien avec des alternatives éco-responsables !
    (Parce qu’on est d’accord, un crayon-laser-clé usb… C’est plus un gadget qu’on met au fond du placard et qu’on ressort seulement pendant le ménage de printemps non ?).
    Cela peut-être quelque chose à déguster, ou bien à planter !

    Pensez à un cadeau qui dure réellement ou qui offre une vraie expérience.
    > Un objet qui peut rendre la vie de tous les jours plus écolo : une gourde, une brosse à dent en bambou, un savon artisanal…
    > Pensez à des produits locaux, éco-responsables, artisanaux ! Mettez en avant les créateurs de votre région !
    > Offrez des cartes de vœux à planter ! C’est plus écolo et en plus l’attention reste plus longtemps, accompagnée par la satisfaction de voir les fleurs pousser ! Vous pouvez jeter un œil à Réalisaprint ou Growing paper.

Avec les vêtements

  • Investissez dans des uniformes ou t-shirt de fabrication française et de composition naturelle. Certaines entreprises mettent en place des polos ou autres t-shirts pour les employés. Cela est une bonne chose pour la cohésion d’équipe et pour les clients qui repèrent mieux les membres de l’entreprise.

    Optez pour des textiles propres est un geste important à l’achat, mais aussi sur le long terme. En effet, les textiles de type pétrochimique, libèrent des particules de plastique à chaque lavage !
    Ce qui, vous l’imaginez, n’est pas du tout écoresponsable…

    Pensez à des solutions plus éco-responsables comme celles de : le t-shirt propre ou AD confection (avec des prestations spéciales pour les habits professionnels).

Partie 3 : Les grands partenariats que l’on peut créer

image-page-entreprise-écoresponsable-50-astuce-4

Vous pouvez également aller plus loin dans votre démarche écoresponsable et en vous engageant auprès d’associations qui militent pour un monde plus vert.

  • My tree : planter un arbre, puis des forêts entières contribue pleinement à la réduction du CO2 dans l’atmosphère, au retour de la biodiversité et à l’équilibre du climat. Rejoignez le mouvement MyTree : plantez ou offrez un arbre à chaque contrat signé (par exemple) et devenez acteur d’une reforestation solidaire et durable.
  • WWF : achats responsables, dons, actions sur le terrain, adopter un animal… l’association vous propose de nombreuses possibilités d’engagements !
  • Surfrider : depuis sa création, Surfrider Europe croit fortement en l’éducation et la pédagogie pour accompagner de manière pertinente les changements environnementaux, économiques et sociétaux.
    Les journées de sensibilisation à l’environnement pour les entreprises proposées par Surfrider ont pour vocation de concilier convivialité, activités en pleine nature et ateliers pédagogiques.
  • Fondation no more plastic : ils s’engagent à appuyer l’élaboration de solutions qui aideront à mettre fin au cycle des plastiques à usage unique qui se déversent dans notre océan. Découvrez la fondation !

    Et bien d’autres évidemment !

Il existe énormément de fondations qui vous proposent, en tant que particulier ou professionnel, d’agir et d’entrer en action pour la planète !

De nombreux projets travaillent sur la sensibilisation et l’éducation comme “Et tout le monde s’en fou”, “On est prêt”, “ Professeur Feuillage”, “La relève et la peste” , “Mr Mondialisation” (lien)

Conclusion

Tous les gestes comptent, même les plus petits. L’important est surtout d’en parler à tout le personnel de votre entreprise et toute votre équipe. Il est important d’expliquer pourquoi les nouvelles méthodes sont mises en place et quels sont leurs impacts.

Si vous mettez en place l’utilisation de poubelle de tri par exemple, il est important d’allier le geste à la parole en sensibilisant vos collègues de travail ou vos employés. Ainsi, ils ne feront pas qu’agir, mais comprendront l’importance et l’impact de ce geste et se familiariseront avec la notion d’ écoresponsable. La démarche sera mieux appliquée et surtout, les membres de l’entreprise tendront naturellement vers une diminution de leur consommation. C’est grâce à l’implication de chacun dans la démarche, que celle-ci portera ses fruits.

 

Article co-écrit avec Anaïs Modolo – directrice de SOA événements


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RECEVOIR LES DERNIÈRES ARTICLES PAR MAIL :