Créer son site de vente en ligne sans crash financier

5 mai 2020

2 – Les sites de vente en ligne et plateformes de vente

À l’heure où le web a le vent en poupe, la vente en ligne est la solution choisie par de plus en plus d’entreprises !
Sauter le pas peut être effrayant, tant sur le plan gestion que finance.
image-lancement-de-site-de-vente-en-ligne-2
Plusieurs solutions existent et peuvent vous correspondre. Cela va dépendre du stade où vous en êtes dans votre projet, de la vitesse à laquelle vous souhaitez aller et de l’investissement que vous souhaitez y mettre.
Dans cet article, nous allons vous présenter les différentes solutions qui vous permettront de créer votre e-boutique.

2.1 Les plateformes dédiées : Amazon, La ruche qui dit oui, Locavor, Etsy, Instagram, Facebook

Avant d’investir dans un site faramineux, fait par des professionnels, vous pouvez tout simplement choisir de tester vos produits sur des plateformes dédiées.
Plateforme de vente en ligne : Site communautaire ne vous appartenant pas, vous permettant de vendre vos produits en ligne
Oui, cela reste tout à fait professionnel et acceptable pour les consommateurs. Ce sont des solutions stables et accessibles pour tous.

image-lancement-de-site-de-vente-en-ligne-3

Tour d’horizon des plateformes de vente les plus connues !

  • Plateformes de vente en ligne généralistes

    Les plateformes de vente en ligne plus généralistes comme Amazon ou encore C-Discount, proposent de vendre une multitude de catégories de produits. De la vente de chaussettes au style art déco, en passant par la vente de romans aventuriers, tout, ou presque tout peut y être vendu.
    (la belle-mère par contre, ça ne va pas être possible, orientez-vous plutôt vers leboncoin)

  • Plateformes alimentaires et locales

    Sur internet il existe des plateformes dédiées à la vente de produits locaux types alimentation ou artisanat comme « La ruche qui dit oui » ou encore Locavor. Ce sont de bons moyens de cibler directement des acheteurs intéressés pour votre projet ou vos produits. Ces plateformes permettent également de bénéficier d’un réseau de personnes dont l‘objectif est de développer le marché local. Cela peut être très intéressant pour vous de choisir un site de vente dédié à votre domaine et vos valeurs.

  • Plateformes spécialisées

    Vous trouverez également des plateformes de vente en ligne spécialisées dans des domaines, comme Etsy qui valorise les activités et créations artisanales. Cette solution est un bon compromis pour commencer sur le web, tester votre projet et faire connaître votre savoir-faire. De plus, tout comme « La ruche qui dit oui » ou Locavor, il s’agit d’une plateforme vers laquelle se dirigent des acheteurs qui ont envie de produits faits main, locaux, sur-mesure, etc…
    Encore une fois, cela peut être très intéressant pour vous de vous orienter vers une plateforme spécifique à votre domaine. Il en existe de très nombreuses, pour les photographes, pour les écrivains, pour les créateurs de vêtements, etc…

  • Les réseaux sociaux

    Même si on n’y pense pas au premier abord, les réseaux sociaux vous permettent aussi d’effectuer de la vente en ligne ! Instagram et Facebook sont les plus connus pour cela. En plus de pouvoir facilement vous y faire connaître et mettre en place des promotions, c’est un bon moyen de proposer vos produits directement à votre communauté.
    Simple à mettre en place depuis un mobile et gratuit, cette solution est idéale pour commencer la vente en ligne.
    Ces derniers temps, nous avons vu beaucoup d’entreprises choisir ce mode de fonctionnement !

Les avantages des plateformes dédiées :

  • Des solutions gratuites ou presque !

    La vente en ligne sur des plateformes dédiées est gratuite à l’inscription et génère bien souvent des commissions sur les ventes. Mais pour un début, cela restera toujours moins cher que de missionner un développeur qui créera votre boutique en ligne !

  • Mise en place simplifiée et rapide

    En quelques clics, votre espace de vente sera mis en place. À vous de jouer et d’y rentrer vos références à présent !

  • Vous n’êtes pas seuls

    Pour apprendre à gérer vos ventes, vous disposez souvent d’une documentation d’aide, de conseillers, ou d’un guide pour votre inscription.
    Tout est réfléchi pour vous faciliter la tâche et vous accompagner au maximum. Vous ne serez donc pas seuls lorsque vous déciderez de sauter le pas !

  • La possibilité de gérer votre support vous-même

    Pas besoin de faire appel à un prestataire spécialisé, vous êtes totalement autonomes et libres.

Quelques points négatifs :

  • La gestion des commandes et des stocks

    Avant de choisir votre plateforme assurez-vous que les fonctionnalités proposées par celle-ci vous correspondent.
    Certaines solutions proposent des outils de gestion de commande et des stocks comme sur Amazon ou « la Ruche qui dit oui » par exemple.
    D’autres en revanche sont plutôt établies sur le principe du “click and collect” (voir définition du “click and collect”).
    Vous n’aurez donc pas la possibilité de faire des ventes avec gestion des commandes, sur ce genre de plateformes de vente (comme Facebook ou Instagram).

  • Les frais de vente !

    Et oui, ces solutions sont au premier abord gratuites, mais en réalité certaines plateformes prennent un pourcentage sur vos ventes.
    Il est important de bien se renseigner sur ce point (et bien se renseigner sur les conditions). Cela peut vite devenir un poids pour vous et votre business s’il n’est pas prévu.

  • L’interface de vente est la même pour tout le monde !

    Que vous soyez vendeur de chaussettes fait main ou vendeur de téléviseurs dernier cri, visuellement l’interface de vente sera la même !
    Certaines plateformes de vente en ligne proposent de personnaliser un minimum vos fiches produits ou de créer une page de présentation pour votre activité (attention bien souvent cela est payant ou augmente les commissions sur vos ventes !). Vous pourrez donc personnaliser un minimum votre image de marque. Cependant, cela reste limité.

Nous conseillons bien souvent à nos clients de commencer leur projet de boutique en ligne par l’utilisation de l’une de ces plateformes. Rapides et gratuites, elles permettent d’éprouver leur projet et d’être sûr de sa faisabilité. Lorsque celui-ci engendre assez de ventes et que le client se sent à l’aise avec son projet, il prend souvent la décision d’aller plus loin.
La mise en place de sa propre e-boutique devient alors une évidence !

2.2 Les solutions en ligne : Jimdo – Shopify – Wizishop

Avant de faire appel à des professionnels aguerris, plusieurs solutions simples existent sur internet pour effectuer votre site de vente en ligne. En effet Jimdo, Shopify ou encore Wizishop regroupent tous les éléments nécessaires à la création de votre e-commerce. Ces outils sont également adaptés pour les non-initiés et vous permettent d’avoir votre propre site de vente en ligne !

Les avantages de ces outils :

  • Rapide et gratuit

    Vous pouvez vous lancer quand vous le souhaitez, en quelques clics, c’est simple et rapide.

  • Économique

    C’est un moyen de ne pas trop investir financièrement dès le début de votre projet (car on le sait une boutique en ligne ça coûte cher !).

  • Un bon test en situation réelle

    Vous pouvez tester si vos produits marchent avant d’envisager de passer à l’étape supérieure.

  • Indépendant sur vos ventes

    La possibilité de gérer votre support vous-mêmes, sans avoir à faire appel à un prestataire spécialisé, est une réelle liberté.

  • Une bonne initiation à la vente en ligne

    Cela vous permet de vous imprégner du fonctionnement de la vente en ligne sur Internet et de mieux comprendre le mécanisme.

Les inconvénients de ces outils :

  • Des options payantes

    Les options pour améliorer votre boutique, peuvent vite faire grimper la facture !

  • Un design limité

    Les designs proposés par les templates sont généralement classiques et limités (bien qu’efficaces pour de la vente en ligne !) mais vous aurez du mal à vous faire plaisir sur l’apparence de votre site.

  • Une composition de page limitée

    La composition de vos pages sera également limitée par le thème. Ainsi, Le choix du chemin de navigation sera très restreint, cela veut dire que vous ne pourrez pas orienter comme vous le souhaitez vos internautes.
    Par exemple pour les accès “Professionnels – prix sans TVA” ou “Particuliers – prix avec TVA”, si cela est faisable, vous n’aurez pas beaucoup de choix pour leur emplacement.

  • Une diversification limitée

    La création de pages annexes types “Blog” n’est généralement pas proposée via ces solutions en ligne. Si vous souhaitez écrire des articles en parallèle pour augmenter votre trafic, par exemple, alors cette solution n’est pas idéale pour vous.

Astuces professionnelles !
image-lancement-de-site-de-vente-en-ligne-4

1 – Attention aux options !

Prenez bien soin de vérifier et étudier les options proposées par votre solution comme : les modes de paiement, les types de livraison, le mode de gestion des notifications, la gestion des stocks, etc…
Si votre solution ne correspond pas à vos besoins, cela peut avoir un réel impact sur la suite de votre projet.
Par exemple : Vous avez absolument besoin de passer par Colissimo pour l’envoi de vos commandes
MAIS
– Ce transporteur n’est pas disponible dans votre solution
– Le prix de cette option est vraiment élevé
Vous comprenez bien qu’il est primordial de choisir une solution qui réponde à vos besoins.

2 – Anticiper les évolutions

Pensez aux évolutions possibles pour votre site de vente en ligne. Ne vous engagez pas dans un abonnement sans avoir envisagé et prévu ces points d’amélioration. Les solutions en ligne pour la création d’e-boutiques, sont certes accessibles financièrement, mais peuvent vite peser lourd dans le budget, voire l’exploser, si vous devez acheter des options qui ne font pas partie de la solution initiale.
Le mieux est de partir directement sur une solution qui remplit les fonctions dont vous avez besoin maintenant et celles que vous mettrez en place plus tard.

3 – Attention aux normes de sécurité !

Pour les sites vitrine, nous connaissons les normes RGPD (sur le plan législatif), et les normes de référencement (contenus et accessibilité). Elles sont strictes et incontournables !
Eh bien, pour de la vente en ligne, c’est pire ! Vérifiez bien que votre boutique sera établie dans les règles, et qu’elle soit suffisamment crédible pour rassurer vos futurs clients.

Dans un premier temps, ces solutions sont idéales, car vous pouvez généralement tester ces outils gratuitement. Cela vous permet de comparer les différentes offres et de choisir la solution, qui regroupe le plus de critères recherchés.

C’est un vrai plus pour vous lancer dans l’aventure de la vente en ligne. C’est une bonne solution intermédiaire si vous n’êtes pas encore prêts à confier votre bébé à des professionnels !

2.3 Woocommerce OU Prestashop

Ça y est, c’est le moment ! Vous avez testé votre projet et il est bien avancé !
Vous avez le budget nécessaire, vous êtes prêts.
Maintenant, parlons des solutions que peuvent vous proposer ces fameux professionnels aguerris pour de la vente en ligne.

Les deux plus grandes solutions utilisées par les professionnels sont :
Woocommerce (via WordPress)
Prestashop
image-lancement-de-site-de-vente-en-ligne-5

Ceux-ci vous parlent peut-être. Il s’agit de CMS (Content Management System) qui permettent de réaliser des boutiques en ligne plus personnelles travaillées à votre image !

Bien évidemment leur mise en place nécessitent de faire appel à des développeurs spécialisés, car les technologies utilisées et le fonctionnement est plus complexe. Avant de vous lancer, prenez le temps de peser le pour et le contre, car ces solutions sont onéreuses.
Une e-boutique reste cependant un excellent investissement si le projet est correctement préparé.

Nota bene : Oui, techniquement les CMS sont des solutions accessibles aux personnes non-initiés aux arts digitaux. Cependant, les outils e-boutiques sont complexes à régler, à mettre en place et à rendre légales. Un site de vente en ligne est un engagement que vous prenez auprès de chacun de vos acheteurs. Dès qu’il s’agit d’argent, les lois se durcissent.
Oui effectivement, vous pouvez passer des heures à regarder des tutoriels sur internet et réussir à maîtriser votre CMS et votre e-boutique. Vous ferez cependant partis de la minorité qui aura réussi à le faire, cela vous aura valu d’y consacrer énormément de temps et vous n’aurez pas la certitude d’avoir fait les choses dans les règles de l’art.
C’est en cela que nous estimons que les e-boutiques réalisées à partir d’un CMS, restent des solutions de type professionnelle.

Quels sont les avantages ?

  • Un design libre

    Vous serez plus libres dans le choix de votre univers visuel : pour votre interface, votre image de marque et votre design !
    Attention tout de même, vous serez toujours limité par le choix de l’interface de vente. L’outil de vente en ligne sera “greffé” ou “fusionné” à votre site sous forme de templates. Il sera possible de le régler que via des options de personnalisation plus ou moins approfondies.

  • Un large choix d’options

    Vous bénéficierez de bien plus de possibilités quant au choix des moyens de paiement, de livraison, du programme de fidélisation, etc…
    En effet, les CMS permettent d’ajouter une large gamme d’outils supplémentaires, appelés plugin.

  • Un site plus complet

    La possibilité de créer du contenu informatif (type site vitrine en parallèle).
    Votre e-boutique peut être encore plus personnalisée avec la création de pages annexes qui ne sont pas dédiées à de la vente en ligne, mais qui font office de vitrine (par exemple, la mise en place d’un blog, de pages “à propos”, etc…). Elles peuvent être entièrement développées sur-mesure, avec un design plus libre et personnel qui donnera du cachet à votre boutique en ligne.

  • Choisir son hébergeur

    Un site de vente en ligne demande des performances importantes. C’est un avantage de choisir sur quel hébergeur se positionner. La navigation doit être fluide et les temps de chargement optimisés.

  • Des professionnels à votre disposition

    Pour la maintenance, les conseils dans le choix des fonctionnalités, en design ou en stratégie de communication, c’est toujours mieux de pouvoir s’adresser à des spécialistes. Chez L’Effet Libre, nous proposons même de courtes formations pour aider chaque responsable de projets à prendre la main sur son site (pour la gestion des contenus administrables). Une documentation est systématiquement fournie pour que le client soit le plus autonome possible.

Faisons le point sur les inconvénients :

  • Le coût !

    Un des critères rédhibitoires et qui rebute bien souvent, c’est bien le coût d’un site de vente en ligne. Le budget pour faire réaliser son propre site de vente en ligne, est au minimum de 4 000 €. Le prix augmentera en fonction des fonctionnalités que vous souhaitez mettre en place et du nombre de références à intégrer dans votre base de données (soit , le nombre de produits mis en vente sur votre support). De plus, si vous choisissez d’avoir des pages sur-mesure ou un blog, créé en parallèle, cela fait considérablement augmenter le prix.

  • L’entretien et la gestion

    Oui, on le répète assez souvent, créer sa propre e-boutique c’est bien, mais l’entretenir et la faire vivre, c’est mieux (voir indispensable). Sauf que cela demande de l’investissement personnel si vous souhaitez le faire seul, ou financier si vous souhaitez sous-traiter cette partie (on vous en parle dans l’article : « E-commerçants, ils ont perdu des milliers d’euros ! »)

  • Générer des ventes

    Certaines solutions annexes citées précédemment permettent de cibler directement vos acheteurs et donc d’avoir un trafic en conséquence sur votre interface de vente en ligne. Lorsque vous allez créer votre propre support, il faudra générer ce trafic.
    Pour créer ce passage sur votre site de vente en ligne, il faudra bien le référencer dans les moteurs de recherche, et il faudra assurer sa promotion !
    Encore une étape qui nécessite du temps d’investissement ou de la sous-traitance. Le risque : vous retrouver avec une belle e-boutique, mais qui ne génère aucune vente !

Concevoir votre propre site pour de la vente en ligne, c’est ce dont tout le monde rêve pour son projet. Il est important cependant de bien réfléchir avant de vous engager avec des professionnels. Le prix a son importance, mais la qualité du service aussi. C’est un investissement qui doit pouvoir être amorti et durer dans le temps autant que vous le souhaitez. À contrario, de mauvais choix pourrait entraîner de grandes difficultés dans votre business.
Prenez le temps de définir votre projet en prenant tous les paramètre en compte sur le court terme et le long terme. Ne soyez pas trop optimistes et définissez des résultats et des coûts réalistes. N’hésitez pas à vous faire aider par des structures spécialisées dans la création de projets telles que Miimosa, Bordeaux-entrepreneurs, anabase-MIE

2.4 E-boutique sur-mesure

Contrairement au site vitrine vu dans l’article « Un lancement de site web réussi VS la catastrophe ! Comment choisir les bonnes solutions ? » les sites ecommerce ne sont pas développés sur-mesure à 100% (ou alors dans de très rares exceptions très spécifiques).

En effet, les modules de paiement ou de livraison, sont de petits programmes très complexes, qu’il n’est pas utile de re-coder.
image-lancement-de-site-de-vente-en-ligne-6

Bien souvent, le site est développé sur-mesure (le design, la page d’accueil, etc…) et l’interface de vente est composée de modules qui viennent compléter les fonctionnalités du site afin de pouvoir générer des ventes.

Ces modules ont des limites comme le design de l’interface de paiement, souvent reliée à des banques, à Paypal ou autre, le positionnement de certains éléments de l’interface de livraison, etc.

Il n’est donc pas envisageable pour le commun des mortelles, d’avoir une e-boutique sur-mesure, à proprement parlé ! Vous pouvez cependant, travailler avec des professionnels sur un site sur-mesure avec une partie e-boutique rattachée.

C’est en cela qu’un site de vente en ligne est très différent d’un site vitrine. Les contraintes techniques étant plus conséquentes, cela impacte grandement la stratégie de développement de la structure. Nous vous déconseillons d’essayer de créer vous-même votre e-boutique sur-mesure (même en utilisant un CMS, comme vu plus haut). Techniquement, ce n’est pas accessible aux « non-initiés ». Vous risquez de perdre un temps fou pour un résultat inexploitable.

CONCLUSION

Si l’on reprend :

Se lancer dans la vente en ligne c’est possible pour tout le monde ? Oui ! Mais dans la mesure du possible.

Deux grandes stratégies s’offrent à vous :

1 – Tester votre projet sur des plateformes ou des solutions gratuites comme vu en point 2.1 et 2.2
puis, une fois votre projet “validé” par vous et vos premiers clients, envisager, si vous le désirez, de passer à des techniques plus poussées (si vous ne ressentez pas la nécessité d’aller plus loin et que votre projet tourne très bien comme ça, vous pouvez tout à fait rester sur ces premières solutions).

2 – Préparer votre projet avec une vraie étude de marché et vous faire idéalement aider par des professionnels. Définir le budget nécessaire sur la première année ou les deux premières années, trouver cette somme. Puis vous lancer dans la réalisation de votre e-boutique, faite principalement sur-mesure, avec des professionnels du milieu.

image-lancement-de-site-de-vente-en-ligne-7

Les deux stratégies fonctionnent très bien, mais ne correspondent pas à tous les projets de vente en ligne, ni à tous les entrepreneurs.
Prenez le temps de trouver votre solution idéale. Si vous avez des doutes, vous pouvez nous contacter pour que nous vous apportions notre point de vu professionnel.

Bonne préparation de projet à tous !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RECEVOIR LES DERNIÈRES ARTICLES PAR MAIL :